Violences et stress

Parce que les enfants sont vulnérables et que nombre de souffrances d’adultes proviennent de l’enfance, il nous semble important de rappeler certains faits scientifiquement établis.

On sait aujourd’hui qu’il existe un lien entre les violences physiques, psychologiques et une intelligence abîmée

Un danger physique ce sont des coups, des mauvais traitements, un danger psychologique ce sont des insultes, des humiliations, être le témoin de violence faites à sa figure d’attachement, voir sa mère battue ou insultée, dénigrée.

Les violences physiques et psychologiques dont l’enfant est témoin (et pas nécessairement directement victime) abîment l’intelligence de l’enfant.

L’hormone du stress, le cortisol, en particulier chez le tout petit, détruit les neurones. Il s’agit là d’une donnée scientifique que l’on ne connait pas assez.