Enfant et stress post traumatique

Un bébé, un jeune enfant peut être atteint de stress post traumatique s’il est le témoin de violences répétés.

Le stress post traumatique ne concerne pas seulement les militaires ou les victimes d’attentats… mais aussi les femmes, les hommes et les enfants – y compris nourrissons, victimes ou témoins de violences familiales.

C’est pour cela qu’il ne faut jamais hésiter à faire un signalement directement au Procureur de la République, quand un enfant est ou vous semble (vous n’avez pas à prouver les faits) en danger physique, psychologique ou moral.